Haut

Réponse des plants de pomme de terre GoldRush au nitrate dans les pétioles en fonction des doses, du fractionnement et des précipitations

Les études concernant la fertilisation azotée au cours des dernières décennies sont très nombreuses. Plusieurs types de fertilisants azotés et de régies de culture (fractionnement, application foliaire) ont été testés. Malgré toutes ces études, il n’y a pas vraiment de stratégie bien définie lorsque vient le moment de faire des recommandations à l’échelle du champ. L’historique des champs et l’expérience des producteurs devient alors un élément important quant à la régie de l’azote en ce qui concerne une variété précise. Le type de sol, les rotations, la topographie, la variété de pomme de terre utilisée et la météorologie sont tous des facteurs influençant la quantité d’azote à apporter au cours de la saison. La gestion de la fertilisation azotée pourrait alors être planifiée en fonction de l’évolution des nitrates dans le pétiole des feuilles de pomme de terre (Westermann et Kleinkopf, 1985). Tel que mentionné dans une étude de Errebhi and al. (1998), une augmentation croissante d’azote n’affectait pas nécessairement le rendement total en tubercules par contre, la présence de nitrate lessivée dans le sol augmentait de façon proportionnelle à la dose d’azote.
La