Haut

Les indispensables en cuisine

tre bien équipé en cuisine permet de gagner du temps. Avoir les bons outils à portée de main facilite en effet la préparation des repas, ce qui encourage à se mettre aux fourneaux sans rechigner ni stresser inutilement. Et le plaisir suit…!

Top 10

 

Planche à découper. Pratique pour tailler, émincer et hacher les aliments sans abîmer la table de cuisine ou le plan de travail avec les couteaux. Idéalement, on en a plusieurs: une pour la viande, une pour les fruits et légumes, une pour le poisson…

 

Ensemble de couteaux. Pour s’acquitter de la plupart des tâches en cuisine, il en faut au moins deux: un couteau de chef pour trancher les légumes (des pommes de terre en prévision d’un gratin dauphinois, par exemple), découper les viandes et hacher les fines herbes, ainsi qu’un couteau d’office pour peler et tailler de petits aliments (oignons, ail, fruits, etc.).

Jeu de tasses à mesurer. Grâce à ces tasses de formats différents, on peut doser avec précision les ingrédients secs (farine, sucre, cassonade), les graisses solides (beurre, margarine) ainsi que les aliments de consistance épaisse (yogourt, crème sure, mélasse, miel).

 

Bol à mélanger (ou cul-de-poule). De taille moyenne ou grande, il permet de faire des mélanges d’ingrédients autant quand on prépare des plats salés (salades, pain de viande) que sucrés (gâteaux). On l’utilise aussi comme récipient pour fouetter les préparations à base d’œufs (mayonnaise, sauce hollandaise…) ou pour faire fondre le chocolat au bain-marie.

 

Fouet. Il est très utile pour préparer une foule de recettes (mélange à crêpes, mousse, sauce, omelette, etc.).

 

Grande casserole (ou faitout). Pour cuire les aliments (pommes de terre, pâtes…) et préparer toutes sortes de plats, dont des mijotés, des moules marinières, des soupes ou ce potage parmentier au bacon, cheddar et brocoli).

Petite casserole (environ 16 cm de diamètre). Pour préparer des sauces, faire bouillir du lait, cuire des portions individuelles ou réchauffer de petites quantités de nourriture.

Plat de cuisson. Pour faire cuire des gratins, des lasagnes, des quiches ou des délices sucrés (crumble, pouding chômeur, brownies…).

Poêle. Pour frire, saisir ou sauter viandes et légumes, faire dorer des grilled cheese ou des pancakes.

Plaque de cuisson. Pour rôtir de la viande ou des légumes au four et faire dorer des croque-monsieur ou des croquettes de poulet! On peut aussi l’utiliser comme surface pour faire figer des aliments (boules au chocolat, sucettes givrées, tartelettes garnies…) au congélateur

 

Palmarès des petits électros

 

  • Batteur électrique. On s’en sert surtout pour faire une crème fouettée et monter les blancs d’œufs en neige, mais aussi pour préparer une pâte à crêpes ou un mélange à gâteau rapide.

 

  • Mélangeur-plongeur. On le plonge directement dans la casserole pour réaliser des purées et potages bien lisses en moins de deux. Parfait aussi pour faire des coulis de fruits ou éliminer quelques grumeaux dans une pâte à crêpes!

 

  • Mélangeur électrique. Il sert à mélanger plusieurs aliments ensemble pour réaliser des préparations à base de liquides (sauces, smoothies, laits frappés, soupes et veloutés). Ses atouts: il libère les mains et peut parfois servir à broyer des glaçons.
  • Robot culinaire. C’est l’«électro à tout faire»! Ultrapolyvalent, il peut hacher, trancher, moudre, émincer et déchiqueter les aliments en un rien de temps. Contrairement au mélangeur, il ne requiert aucun liquide. Certains modèles peuvent même pétrir la pâte à pain.

 

Instruments vedettes pour préparer les patates

  • Couteau-éplucheur. Aussi appelé «économe», il permet de retirer facilement la pelure des pommes de terre ou autres légumes (patates douces, carottes…) en ôtant un minimum de chair. Sa pointe tranchante est utile pour extraire les taches et les yeux des pommes de terre.
  • Presse-purée. Ce pilon permet d’écraser les pommes de terre ou autres légumes (courgettes, carottes, citrouille, patates douces) afin d’obtenir une purée grossière. Notez qu’il est tout indiqué si on désire conserver la peau des pommes de terre dans une recette.
  • Moulin à légumes. Ce presse-purée à manivelle est très utile quand on veut réduire les pommes de terre en une purée plus fine et légère. Grâce à cet outil, on peut même sauter l’étape de l’épluchage; en broyant les légumes précuits, la peau restera dans le moulin sans se mélanger à la purée.

 

Recettes à essayer

Maintenant que vous êtes bien équipé, testez vos ustensiles en préparant nos recettes préférées !

Recette originale de Marie-Chantal Lepage: Pomme de terre Dolbec Mozart farcie à la chaire de merguez et fromage 1608

 

Hachis parmentier au bœuf, champignons et tomates séchées